Review : tests de recettes de janvier

Tests de recettes de janvier

Tests de recettes de janvier

Aujourd’hui on passe en cuisine avec la « review » mensuelle ! Je vous propose donc de découvrir les tests de recettes de janvier, aussi bien salées que sucrées. Que nous a réservé ce début d’année ?

Vous allez le voir, ce premier mois de l’année 2016 fût moyennement productif côté créations culinaires ! En même temps, après les repas bien fournis de la fin de l’année, la tendance était plutôt à la diète. Cela dit ce n’est pas tant la quantité qui compte, mais plutôt la qualité ! Et je dois dire que de côté là, c’était plutôt réussi ! Voici donc ce que j’ai mangé en janvier :

Recettes salées

Choux de Bruxelles au lard (Magazine Saveurs – Best of 2010)

Choux de Bruxelles au lard

Choux de Bruxelles au lard

Cette recette est très facile à faire, il faut d’abord faire cuire les choux 15 min dans une casserole d’eau salée. Ensuite, il suffit de disposer les tranches de lard sur une plaque de cuisson, puis de disposer les choux par-dessus. On ajoute une noisette de beurre et on laisse cuire 5 à 10 min au four, en retournant le lard à mi-cuisson.
Les choux sont fermes, et légèrement parfumés au lard. Ce dernier, quant a lui, est croustillant. Le mélange lard / chou est bon, il permet d’atténuer un peu le goût du chou qui rebute certains. J’ai bien aimé cette recette, et d’ailleurs, pour dire vrai, je l’avais déjà testée. Mais comme j’aime bien, j’ai eu envie de vous la mettre quand même 🙂 .

Galettes de sarrasin, fondue de poireau au lait de coco et au curry (E-book « Sans… Mais avec beaucoup de plaisir« )

Galettes de sarrasin, fondue de poireau au lait de coco et au curry

Galettes de sarrasin, fondue de poireau au lait de coco et au curry

Dans cette recette de galette, 100% sarrasin, on trouve également de la cannelle et du cumin. Côté garniture, les poireaux sont cuits avec de l’ail, de l’échalote, du gingembre, du curcuma, du curry et du lait de coco.

Alors concernant la galette, je dois dire que le résultat fut décevant. En effet, la pâte a complètement collé, aussi bien sur le billig que sur une crêpière classique. Quelques galettes ont pu être sauvées, mais je n’avais jamais vu ça à ce point, dommage. En revanche, la fondue de poireaux était excellentissime ! Elle est bien parfumée et fondante, parfaite pour des galettes. Je referai donc volontiers la garniture, mais pas la pâte.

Recettes sucrées

Tarte aux pommes à la crème de noisette (Livre « Tout sans gluten » de Cléa)

Les pâtes à tarte sans gluten, c’est toujours un défi à réaliser ! Ici elle est composée de flocons de sarrasin, de poudre d’amande, farine de riz, noisettes, cannelle, huile de coco et sirop d’érable. J’ai dû ajouter de la farine car vraiment, pour l’étaler, ce n’est pas simple. D’ailleurs, j’ai foncé la pâte directement dans le moule car c’était trop cassant sinon. Côté garniture, on a des pommes, de la purée de pomme, de la purée de noisette, du sirop d’érable, du sucre de coco et de la cannelle. Ici c’est plus simple, il suffit, en gros, de mixer les purées ensemble, de couper les pommes en larges lamelles, puis de parsemer de sucre, cannelle, et noisettes concassées.

Je suis désolée j’ai gardé le moule pour la photo, mais j’avais trop peur que la tarte se casse. En dégustation, les pommes sont fondantes, et la pâte croustillante, principalement sur les bords grâce aux noisettes. Finalement elle n’était pas si cassante que cela ! Côté goût, c’est très bon, plutôt fort en noisette. La tarte à ravi tout le monde, à refaire !

Rochers / macarons à l’okara d’amande (Blog Saines gourmandises)

Rochers / macarons à l'okara d'amande

Rochers / macarons à l’okara d’amande

L’okara, je vous en parlais le mois dernier, c’est le résidu de pulpe lorsque l’on fait sa boisson végétale soi-même. Depuis que j’ai eu mon sac à lait végétal à Noël, je me fais ma propre préparation une fois sur deux. L’autre moitié du temps j’achète du tout fait, mais aux saveurs que je ne ferais pas moi-même. Du coup, à chaque fois il me reste de ce fameux okara ! Ce mois-ci j’ai donc tenté ces rochers, ultra faciles à faire. C’est un peu comme les rochers coco. Il suffit de mélanger l’okara à un œuf, un peu de farine, du sirop d’agave, et de l’amande amère pour parfumer. Après avoir formé les rocher, on cuit 15 min au four, et c’est prêt.

Alors s’il indiqué d’utiliser une douille cannelée dans la recette, il se trouve que j’ai dû faire sans, étant en rupture de poche ! Du coup, j’ai fait à la cuillère, ce qui donne une forme un peu moins « rocheuse ». Passé ce détail, à l’odeur, ces gourmandises sentent bien l’amande amère. Je ne sais pas pourquoi mais cela me rappelle mon enfance. La texture est moelleuse. En goût, l’amande amère est bien présente, plus que l’okara. J’ai bien aimé, ces rochers sont plutôt légers en plus. Pour une fin de repas ou un thé, c’est parfait !

 

J’ai aussi réalisé des Biscuits à la farine d’épeautre et sésame ainsi qu’un Porridge à la polenta et aux fruits secs dans le cadre de la lecture du mook Ceres.

Les mois précédents, je vous présentais également mes inspirations personnelles de recettes. Mais après réflexion, j’en ferai des articles complets lorsque celles-ci s’avéreront concluantes ! Vous aurez ainsi le détail des ingrédients et des étapes de préparation. Ma cuisine ayant pour vocation à être simple et rapide, je vous proposerai donc des recettes de tous les jours. Pour commencer, vous pourrez retrouver, jeudi 11, une recette de bœuf aux carottes et quinoa, puis jeudi 18, un velouté de courge au lait de coco.

 

Bilan : La qualité était au rendez-vous ! J’ai découvert de nouvelles saveurs, surtout une en fait, avec les rochers à l’okara et la pâte à tarte sans gluten. Je conçois d’ailleurs que ces deux recettes soient un peu particulières, du moins par leurs ingrédients. En fait, je me rends compte que tester le végétarisme, voire le végétalisme, et même le sans gluten, me permet de découvrir de nouveaux ingrédients, de nouvelles saveurs. Du coup c’est plutôt intéressant. Pour en revenir à mes tests, j’ai juste été déçue par la pâte à galette de sarrasin, je ne sais vraiment pas ce qu’il s’est passé. Dommage car vraiment, cette fondue de poireaux, hummm !

Et vous, quelle a été votre meilleure recette en janvier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.