Guyader : nouvelles terrines de poissons

Guyader : nouvelles terrines de poissons

Guyader : nouvelles terrines de poissons

Qui dit été, dit apéro, non ? Cela tombe bien, puisqu’aujourd’hui nous allons justement parler des nouvelles terrines de poissons Guyader ! Spécialiste des produits de salaison, la marque nous propose, pour cet été 2016, de redécouvrir la terrine de poisson sous différentes formes. Présentation de tout ça !

 

Comme d’habitude, voici un petite présentation de la marque. Guyader a été créé en 1930, par Yves Guyader dans le Finistère, à Landrévarzec exactement. Initialement spécialisée dans la salaison de charcuterie, l’entreprise a ensuite évolué pour proposer également des spécialités traiteur et des poissons fumés. La société est toujours dans le giron familial, et s’attache à concevoir des produits qualitatifs, avec des goûts authentiques. Elle s’applique également à promouvoir la Bretagne et ses savoir-faire. A ce jour, Guyader compte 452 salariés, répartis au sein de 6 sites de production, tous en Bretagne.

Voilà qui est dit, passons maintenant aux produits 🙂 !

Guyader : nouvelles terrines de poissons

Saumon, riz vinaigré et tartare d’algues

Saumon, riz vinaigré et tartare d'algues

Saumon, riz vinaigré et tartare d’algues

Cette « terrine de la mer à la japonaise » se déguste froide, accompagnée de sa sauce soja fournie. L’idée, pour aller jusqu’au bout du concept, c’est de couper cette terrine en bâtonnets, puis de consommer avec des baguettes. D’ailleurs, de par la photo, je m’attendais à ce que cela soit déjà fait, mais en fait non. La portion vendue convient pour 1 personne.

Odeur : Elle est très légère, mais j’ai retrouvé celle du restaurant japonais !

Texture : L’ensemble est ferme, aussi bien par la chair du saumon, que par le riz. Je note juste une petite pointe de fondant au centre, apportée par le tartare d’algues. La partie « riz » provoque un effet « riz au lait » en terme de sensations. J’ai bien aimé la texture.

Goût : J’ai d’abord dégusté la terrine sans sauce, pour avoir le goût au naturel. J’ai eu du mal à retrouver le goût de saumon, le riz est bien vinaigré. Tout mélangé, c’est le riz qui prend le dessus finalement. Avec la sauce soja, c’est meilleur. Cela dit, la taille des bâtonnets, pour une consommation comme celle présentée sur l’emballage, est telle que tout mettre dans la bouche en une fois est difficile. Et puis surtout, ces « rectangles » ne tiennent pas vraiment, le tartare d’algues faisant office de coupure. Globalement, j’ai été déçue par le manque de saveurs.

Saumon, riz vinaigré et tartare d'algues : en bâtonnets

Saumon, riz vinaigré et tartare d’algues : en bâtonnets

Ingrédients : Riz rond cuit 36%, saumon 30%, eau, surimi (chair de poissons, sucre, sorbitol, blanc d’œuf), vinaigre de riz 4%, tartare d’algues 2,4% [algues (laitue de mer, dulse, haricots de mer) ; huile d’olive, câpres (câpres, vinaigre, sel, eau) ; cornichons (cornichons, eau, vinaigre d’alcool, sel, oignons, graines de moutarde, poivre noir, coriandre, arôme d’estragon, stabilisant : E509) ; échalotes, oignons ; huile de noix ; ail], lait, crème fraîche, tapioca, huile de colza, purée de citron et sirop de sucre inverti, laitue de mer, sel, dextrose, arômes (poisson), gélifiants : E407-E410-E415, sucre, protéines de soja, fécule de pomme de terre, protéines de lait, wakamé, farine de blé, fibres de pousses de bambou, ail. Sauce (20g) : eau, sauce soja (eau, graines de soja, sel, farine de blé), sucre, vinaigre, conservateur : E202. Pour la terrine (sans sauce) : 147 Kcal / 100g, 6,8g de matières grasses, 13g de glucides, 1,1g de sucres, 0,6g de fibres alimentaires, 8g de protéines, 0,93g de sel.

Dans cette gamme «L’idée poisson du jour», vous pourrez retrouver un saumon et émincés de courgettes sauce fromage blanc – basilic, ainsi que du thon et émincés de poivrons sauce fromage blanc – basilic.

Les P’tits bouchons « Saumon saveur Tzatziki »

Les P'tits bouchons "Saumon saveur Tzatziki"

Les P’tits bouchons « Saumon saveur Tzatziki »

Odeur : On sent très légèrement le saumon.

Texture : Elle est fondante.

Goût : Le saumon est présent sans être trop fort. Vient ensuite le côté mentholé, qui reste en bouche. Le goût est correct, j’apprécie le goût pas trop fort, qui permet de ne pas l’emporter, et de garder du goût pour les autres produits de l’apéro. L’association est originale. J’ai préféré cette saveur à celle au thon. Maintenant ce n’est pas spécialement un produit que je servirai.

Ingrédients : La barquette est partie un peu trop vite dans la poubelle pour vous les retranscrire… 😀 !

Les P’tits bouchons « Thon, poivrons et piment »

Les P'tits bouchons "Thon, poivrons et piment"

Les P’tits bouchons « Thon, poivrons et piment »

Odeur : De manière très très légère, on peut distinguer du poisson.

Texture : Elle est fondante. On distingue, cependant, quelques morceaux de légumes.

Goût : C’est surtout le poivron que l’on sent, ou même la tomate (pas étonnant au regard de la composition). Le piment arrive dans un second temps, et laisse une note piquante en bouche. Le goût est bien plus fort que la saveur au saumon. Cette fois je n’ai pas tellement aimé.

Ingrédients : Thon 30,5%, chair de poissons, surimi (chair de poissons, sucre, sorbitol, blanc d’œuf), tomates pelées concassées (tomates, jus de tomate, acidifiant : acide citrique, affermissant : chlorure de calcium), eau, carottes, huile de colza, poivrons rouges et jaunes 2,20%, amidon modifié de manioc, fécule de pomme de terre, gélifiants : E407 – E410, échalotes, dextrose, piment 0,48%, protéines de lait, sel, huile d’olive, persil, oignons, arôme, farine de blé, fibre de pousses de bambou, ail, basilic. 123 Kcal / 100g, 6g de matières grasses, 4g de glucides, 1,6g de fibres alimentaires, 12g de protéines, 0,93g de sel.

Rillettes de thon blanc débarqué en Bretagne

Rillettes de thon blanc débarqué en Bretagne

Rillettes de thon blanc débarqué en Bretagne

Odeur : Ici on distingue une odeur de thon cuisiné.

Texture : Elle est très fondante et s’étale, par conséquent, très bien sur une tartine.

Goût : Il se rapproche du thon nature, que l’on sent bien. L’ensemble est assez neutre. Quelques herbes en plus permettraient de parfumer un peu le tout, mais ces rillettes de thon restent bonnes.

Ingrédients : Thon blanc (Thunnus alalunga pêché en Atlantique Nord-Est et débarqué dans les ports de Bretagne) 45%, chair de poissons, eau, huile de colza, concentré de tomates, protéines de lait, sel, fibres de pousses de bambou, échalote, dextrose, épaississant : gomme de xanthane, poivre, coriandre. 235 Kcal / 100g, 18,2g de matières grasses, 0,8g de glucides, <0,5g de fibres alimentaires, 17,1g de protéines, 0,69g de sel.

Rillettes de truite de Bretagne

Rillettes de truite de Bretagne

Rillettes de truite de Bretagne

Odeur : Ici aussi on retrouve une odeur de truite cuisinée.

Texture : Elle est très fondante, quoiqu’un tout petit moins que les rillettes de thon puisque l’on sent un peu de chair. Mais elles s’étalent très bien.

Goût : On sent bien la truite, tout en restant moins fort que du saumon. Et ça, je trouve que c’est intéressant, afin de garder quelques papilles neutres pour la suite du repas. L’ensemble est parfumé. J’ai bien aimé.

Ingrédients : Truite (Oncorhynchus mykiss élevée en Bretagne) 53%, eau, chair de poissons, huile de colza, purée de citron et sirop de sucre inverti, fibres de pousses de bambou, moutarde (eau, graines de moutarde, vinaigre, sel), dextrose, concentré de tomates, protéines de lait, zestes de citron, épaississant : gomme de xanthane, poivre, ciboulette. 193 Kcal / 100g, 14,1g de matières grasses, 1,1g de glucides, 3g de fibres alimentaires, 13,9g de protéines, 0,77g de sel.

 

Bilan : Vous l’aurez compris, cette fois, je n’ai pas été convaincue par les produits, sauf par les rillettes. Concernant la terrine à la japonaise, si l’idée était plaisante, elle ne m’a pas convaincue. Il faudrait lui apporter des améliorations. Pour les « P’tits bouchons », si le démoulage est facile en appuyant simplement sur le dessous (on peut aussi les laisser dans le plateau), leur goût ne m’a pas particulièrement séduite. Sans être mauvais, il n’a rien d’extraordinaire, et ne me procure pas de sensations. Par contre, mon palais a apprécié les rillettes, avec une préférence, quand même, pour celles à la truite du fait du côté plus parfumé.
Côté ingrédients, pour ceux qui me connaissent, vous aurez deviné qu’ils ne me conviennent pas tellement. Entre dextrose, sucre, épaississants, conservateurs (sauce soja uniquement) ou arômes selon les produits, cela ne m’aide pas à aimer les produits ! Je note bien, par contre, qu’il n’y a pas de colorants ni exhausteurs de goût.

Tout ceci est bien dommage, parce que habituellement, je trouve les produits Guyader plutôt corrects. C’était notamment le cas pour le parmentier de cabillaud, le saumon fumé d’Ecosse et la truite fumée de Bretagne, ou encore les verrines et mini-cakes de poisson.

Le mot de la faim 🙂 : Moyen !

Vous pensez à mettre du poisson dans vos apéros ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.