Gastronomiz, la boîte à miam

En ce moment, c’est la grande mode des box qui vous font découvrir chaque mois de nouveaux produits. Après les box beauté, les box gourmandes ont également fait leur apparition il y a peu. La toute première créée fut Gastronomiz – la boîte à miam. L’équipe a eu la gentillesse de m’offrir leur box du mois de juillet sur le thème « Take away ».

Gastronomiz box

Gastronomiz box

 

Le principe : Vous souscrivez à un abonnement mensuel sans engagement de 17€, et chaque mois, vous recevrez un colis contenant 6 à 8 produits. Vous pouvez également offrir un abonnement pour une durée de 3 mois minimum. Chaque mois vous découvrirez de nouveaux produits ou marques autour d’un thème précis. Et pour bien utiliser les produits, des fiches recettes vous seront proposées, ainsi qu’un portrait et les astuces d’un chef.

La présentation :

Gastronomiz box

Gastronomiz box

Gastronomiz box

Gastronomiz box

Gastronomiz box

Gastronomiz box

Gastronomiz box : le contenu

Gastronomiz box : le contenu

Les produits :

Filets de sardines à l’orientale ( La Perle des Dieux) – Terrine au magret de canard fermier (Comtesse du Barry) – Sel Gomasio (Meuse Epices) – Ketchup bio (Jardin d’Orante) – Compote pomme, ananas et vanille (Charles & Alice) – Boîtes de conservation (Mastrad) – Magazine Paprika.

Vous ne le voyez pas sur la photo, mais en fait le pot de compote est arrivé fendu, ce qui a complètement mouillé le fond du carton, endommagé fortement l’emballage des boîtes de conservation (d’où son absence sur la photo) et mouillé les autres produits (que j’ai nettoyés). Je ne leur en tiendrais pas rigueur dans mon avis final car pour avoir travaillé dans le domaine de la livraison à domicile, je sais combien la logistique est un sérieux problème. Cependant, je ne pourrais pas tester ce produit, ce qui est bien dommage car le parfum m’avait l’air plutôt sympathique, quoique c’est de l’arôme naturel de vanille qui est utilisé et non une gousse de vanille. Le sachet de sel Gomasio avait un micro-trou quelque part car quelques grains s’en échappaient.

J’ai volontairement testé les produits bruts, sans les préparer selon les recettes fournies afin d’avoir un avis précis sur le produit en lui-même. Voici cependant la liste : sauce barbecue, salade de radis et de mesclun avec terrine de magret de canard, rillettes de sardines, crumble chocolat gingembre et compote pomme-ananas-vanille. Toutes ces recettes sont assez simples à réaliser et en peu de temps.

 

Les tests :

Filets de sardine à l’orientale – La Perle des Dieux :

Filets de sardines à l'orientale Perle des dieux

Filets de sardines à l’orientale Perle des dieux

Le nom de cette marque me disait vaguement quelque chose, mais sans grande certitude. Ce qui est sur, c’est que je n’avais jamais consommé l’un de leurs produits. La Perle des Dieux est une conserverie artisanale basée en Vendée, à Saint Gilles Croix de Vie. Je vous invite à visionner cette vidéo afin de vous rendre compte du savoir-faire que nécessite cette activité.

Odeur : ça sent la sardine ! Étonnant, non ? :-). Mais j’ai déjà mangé des conserves avec une odeur plus prononcée.

Filets de sardines à l'orientale Perle des dieux : ouverte

Filets de sardines à l’orientale Perle des dieux : ouverte

Texture : Sur les 4 ou 5 filets contenus, seul 1 est entier, les autres sont tous plus ou moins cassés. Je les ai pourtant enlevés minutieusement. On a quelques morceaux de poivrons, surtout des rouges, la quantité n’est pas égale. Les filets en eux-même sont un peu fermes.

Filets de sardines à l'orientale Perle des dieux : les filets

Filets de sardines à l’orientale Perle des dieux : les filets

Goût : Je le trouve quelconque, ni bon ni mauvais en fait. La sauce a quand même un goût de boîte, cela me fait beaucoup penser aux salades composées en conserve type « Petit Navire » à base de thon. C’est probablement le vinaigre de vin qui donne ce petit goût. La recette ne me parait pas très orientale, je ne crois pas que les poivrons soient typiques de cette saveur. Je m’attendais à plus de piquant (pourtant il y a du piment), plus de tomates, plus de légumes finalement, en rondelles pour tout dire.

Ingrédients : La recette est sans huile, ce qui est intéressant d’un point de vue diététique, quoiqu’ils mettent quand même une pointe de sucre. Mais du coup je m’attendais à ne pas avoir de sauce du tout. Sauf que je trouve qu’il y en a beaucoup. Cette conserve contient exactement 70% de filets de sardines, vient ensuite de l’eau puis les poivrons (9,5%)…, et en dernier, également des épaississants et un colorant. L’eau est donc présente à hauteur d’un minimum de 9,5%, ce qui me parait beaucoup dans ce type de produit.

Mon avis : Je suis plutôt mitigée, je ne dirais pas que ce n’est pas bon mais entre les filets cassés et la recette décevante, c’est un produit que je n’achèterais probablement pas.

 

 

Terrine au magret de canard fermier – Comtesse du Barry :

Terrine au magret de canard fermier Comtesse du Barry

Terrine au magret de canard fermier Comtesse du Barry

Emballage : La conserve n’est pas un emballage dont je suis fan, cela ne donne pas envie d’acheter je trouve. En revanche, la taille est intéressante (70g) pour une petite entrée, bon ok il ne faut pas être 50 à manger. L’ouverture se fait facilement.

Terrine au magret de canard fermier Comtesse du Barry : conserve ouverte

Terrine au magret de canard fermier Comtesse du Barry : conserve ouverte

Odeur : On ressent une odeur classique de terrine, de pâté.

Terrine au magret de canard fermier Comtesse du Barry : tartine

Terrine au magret de canard fermier Comtesse du Barry : tartine

Texture : On peut constater des petits morceaux, un peu de gelée sur le fond et le côté. Il y a aussi quelque chose de vert, je me demandais bien ce que cela pouvait être, et en fait il s’agit de poireau. L’ensemble me fait un peu penser à des rillettes non grasses. En bouche c’est plutôt fondant, avec par moment des morceaux plus ou moins gros.

Goût : J’ai du mal à reconnaître le magret, cela ressemble à une terrine du chef. Je m’attendais peut-être à mieux pour du magret mais c’est plutôt bon.

Ingrédients : Porc français, canard du Sud-Ouest, poireau, foie gras de canard… Il n’y a pas d’ingrédient chimique et les produits principaux sont d’origine française, j’avoue être plutôt agréablement surprise. Par contre le foie gras, il faut bien chercher pour le trouver, ce sont vraiment de tout petits bouts.

Mon avis : C’est pas mal. Je n’en raffole pas mais c’est bon. Je ne consomme qu’occasionnellement ce type de produit, mais effectivement pour un pique-nique (thème de la box) ou pour un fond de placard au cas où des invités débarqueraient à l’improviste, ce produit à toute sa place.

 

 

Sel Gomasio – Meuse Epices :

Sel gomasio Meuse épcies

Sel gomasio Meuse épcies

Ah, le Gomasio ! C’est l’ingrédient à la mode dans l’univers bio. Seulement je n’ai jamais bien compris ce que c’était, à vrai dire je n’ai pas trop cherché non plus. Ce que je regrette c’est que dans les fiches de la box, on ne nous explique pas vraiment ce que c’est, mais je suis bien contente d’en avoir et de découvrir ce produit.

Après recherche, le Gomasio est en fait un condiment fait à partir d’un mélange de sel et sésame grillé. Il est à la mode depuis peu pour ses propriétés dont voici les principales : riche en acide gras non saturés, acides aminés essentiels, fortifie le système nerveux, stimule le métabolisme. Il permet également d’utiliser moins de sel dans les préparations. Il s’utilise dans des sauces, avec des crudités, des légumes vapeur, cake, ou même saupoudré sur du fromage frais.

Ingrédients : Sel de Guérande, sésame blanc, sésame doré, sésame noir, pavot bleu, lin. Il n’est pas précisé que le sésame est grillé et il contient d’autres en graines en plus du sésame, du coup cela diffère un peu de la définition que j’ai trouvée.

Sel gomasio Meuse épcies : zoom

Sel gomasio Meuse épcies : zoom

Goût : Je l’ai utilisé de plusieurs façons pour le tester.

-En cuisson : j’en ai saupoudré lors du réchauffage à la poêle, avec un peu de beurre, d’haricots verts cuits à  l’eau préalablement. Je n’ai pas vraiment senti le goût du sésame mais l’ensemble était bon, en plus d’être super joli !

-Sur une viande : après cuisson de ma viande, un bifteck en l’occurrence, j’en ai parsemé un peu, mais j’ai dû en remettre pour que cela parfume vraiment.

-Sur une tomate : C’est dans cette version que j’ai plus ressenti le goût de ce sel Gomasio. C’était très bon.

-En vinaigrette : J’ai volontairement fait une sauce sans moutarde et ma foi, elle était bien parfumée !

Mon avis : J’ai bien aimé, même si parfois le goût est léger. Je n’ai pas d’élément de comparaison par contre. Vu qu’il contient plus de graines que la recette de base, il doit être plus goûtu. Le mélange de couleurs en fait aussi un produit joli, en plus d’être bon pour notre santé.

 

 

Ketchup bio – Jardin d’Orante :

ketchup bio Le jardin d'Orante

ketchup bio Le jardin d’Orante

Jardin d’Orante est une marque de produits bio élaborés avec l’aide du chef Marc Veyrat. Ils proposent huile, sauces, comptes et soupes. J’ai eu l’occasion de tester deux soupes (avant l’ouverture de ce blog) qui étaient très bonnes. Je pars donc avec un bon à priori sur ce produit.

Odeur : Une bonne odeur sucrée s’échappe à l’ouverture.

ketchup bio Le jardin d'Orante : zoom

ketchup bio Le jardin d’Orante : zoom

Texture : La sauce est épaisse, elle tient sur mon couteau !

Goût : Je ne consomme pas de ketchup habituellement car ce n’est pas un produit dont je raffole. Eh bien j’ai bien aimé, cela va me réconcilier avec le ketchup je crois ! Celui-ci a un léger petit goût piquant sur le fond, mais il est assez doux et sucré.

Ingrédients : 74% de purée de tomate, un peu d’épaississant et d’acidifiant, mais pas de sucre ajouté. Si je compare avec le référent en la matière Heinz, dans sa version bio également, lui n’a pas d’épaississant ni de conservateur, mais contient du sirop de sucre inverti. Au niveau des calories, il y a par contre un écart important : 85Kcal/100g pour celui de Jardin d’Orante contre environ 120Kcal/100g pour Heinz.

ketchup bio Le jardin d'Orante : l'indicateur de niveau

ketchup bio Le jardin d’Orante : l’indicateur de niveau

Emballage : Il est pratique, il y a notamment un genre de stoppe-goutte qui fait que cela n’en met pas partout. Par contre il faut justement faire gaffe à ne pas appuyer trop fort car cela sort d’un coup. Sur le côté on peut voir le niveau de produit restant, avec des petits smileys pour marquer les paliers, ce qui est assez marrant.

Mon avis : C’est encore une réussite avec ce ketchup bio, que je vais remettre dans mon alimentation. Le petit bémol que je mettrais par rapport à ma volonté de consommer français, c’est qu’il est fabriqué en Suisse.

 

 

Boîtes de conservation – Mastrad :

Boîtes de conservation Mastrad

Boîtes de conservation Mastrad

Boîtes de conservation Mastrad

Boîtes de conservation Mastrad

 

Alors lorsque j’ai vu ce produit j’ai été un peu déçue car je m’attendais plutôt à un ustensile de cuisine. Là c’est vrai que des boîtes, j’en ai déjà plein. Cependant, après réflexion, elles peuvent s’avérer pratique. En effet, il nous reste souvent un demi-citron, une demi-tomate, oignon, échalote…, et c’est là que ces petites boîtes en forme de fruits et légumes peuvent s’avérer utile. Leur forme justement, est assez originale, ainsi que leurs couleurs. Bien souvent les boîtes sont blanches ou transparentes, celles-ci vont mettre un peu de couleur dans la cuisine. Je trouve, par contre, qu’elles ne sont pas forcément simples à ouvrir, il faut prendre le coup. Il y a juste une petite « encoche » sur un côté.

Mon avis : Ce ne sont pas des boîtes que j’aurais acheté, mais elles sont plutôt marrantes. Attention ce ne sont pas des boîtes hermétiques non plus donc on ne peut pas mettre de produit trop fragiles dedans.

 

 

Magazine Paprika :

Paprika

C’est un tout nouveau magazine qui parait tous les deux mois. Paprika est un magazine de voyage qui nous fait découvrir une ville à travers la gastronomie à chaque numéro. Je n’ai pas encore eu le temps de le lire en entier malheureusement, mais je l’ai feuilleté et il me parait très intéressant.

Premièrement j’aime bien le format (type Ipad), la couverture est « mat », et les pages intérieures proches du papier glacé. Les photos sont très jolies. On y découvre différents parcours gourmands dans la ville, avec les bonnes adresses à chaque fois, ainsi que des reportages sur les habitudes de consommation et modes du moment. En plus du dossier principal, il y a également des reportages plus rapides sur d’autres lieux, produits, ainsi que quelques recettes. Et enfin, très original, des mots-croisés sur la ville traitée dans le prochain numéro. Je n’ai jamais vu ça dans d’autres magazines ! Un autre point intéressant est que pour tout abonnement (25€/an au lieu de 30), 5€ sont reversés à Action contre la faim, c’est l’occasion de faire une bonne action.

Mon avis : Cela me semble être un bon magazine. Cela dit il vous faudra quand même un guide en plus pour visiter la ville d’un point vue plus culturel. Le petit hic c’est son prix : 5€. Si je le trouve en kiosque, je l’achèterais peut-être en fonction de la ville.

 

 

Mon avis sur la box en général : Je suis partagée. Lorsque je l’ai ouverte j’étais un peu déçue car les marques sont connues et les produits, sauf le sel gomasio, ne sortent pas tellement de l’ordinaire. Je n’ai pas découvert grand chose. Je m’attendais à recevoir des produits plus originaux et plus haut de gamme. Sur leur site il est indiqué qu’ils « dénichent les dernières tendances, nouveautés, classiques revisités et produits inédits ». Cela correspond plus ou moins. Après la dégustation, les produits se sont avérés corrects finalement.

En fait je crois que pour 17€ que je m’attendais à mieux. Je mettrais à part les boîtes de conservation ainsi que le magazine car ce qui compte pour moi est plutôt la qualité des produits. Cela ne m’empêche pas d’être contente d’avoir découvert un nouveau magazine. Je suis indécise quant à m’abonner. J’ai bien envie d’attendre de voir le contenu des prochaines box afin de voir ce que cela donne. Dans le même temps,  celle de septembre est sur le thème de la pâtisserie, ce qui m’intéresse bien. J’hésiterais moins pour un tarif de 13 ou 14€ je pense.

Concernant leur site, chaque mois on peut retrouver le détail des produits contenus dans la box, avec un lien vers les sites de fabriquant le cas échéant.

 

Le mot de la fin 🙂 : Je suis indécise, alors : affaire à suivre !

 

Etes-vous abonné à une box alimentaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.