Bouillon thaï Ariaké

Bouillon thaï Ariaké

Bouillon thaï Ariaké

Aujourd’hui on va parler aide culinaire avec le nouveau bouillon thaï Ariaké. Les bouillons, vous savez ces petits cubes vendus dans des petites boîtes, c’est bien utile pour aromatiser des soupes, pâtes, céréales, etc. Mais si on connait tous ceux de Knorr ou Maggi par exemple, ceux d’Ariaké le sont moins, à tort. Découverte !

 

Tout le monde a chez soi, du moins j’imagine, au moins une boîte de petits cubes pour bouillons de légumes, volaille, ou encore bœuf. C’est tellement plus simple que de les faire soi-même. Et puis surtout, ça se conserve plus longtemps. Mais du côté des ingrédients, il ne vaut mieux pas regarder ce qu’ils contiennent… Ils sont souvent, gras et sucrés, avec de l’huile de palme. Personnellement, cela fait quelques temps que j’ai délaissé ces marques leader au profit des marques bio comme Bjorg, Jardin Bio ou encore Rapunzel. Si les ingrédients ne sont pas tous parfaits, ils sont quand même mieux. Je lis par exemple que mes bouillons cube de volaille et de légumes contiennent de l’huile de palme, mais elle est non hydrogénée (moins nocive pour le système cardio-vasculaire).

Mais il est une marque qui sort son épingle du jeu : Ariaké. Elle propose des bouillons non pas au format cube, mais en sachet à infuser 100% naturel. Ariaké a été la 1ère marque, en 2008, à proposer ce nouveau format. Le maillage du sachet permet de retenir les lipides et de donner une belle couleur naturelle et limpide au bouillon. Les recettes sont élaborées par le chef étoilé Joël Robuchon. Chaque boîte contient 5 sachets, chacun emballés dans un sachet hermétique, pour conserver les saveurs. Justement, il existe 6 recettes : volaille, légumes, crustacés, coquillages, boeuf, et la toute nouvelle thaï, que je vais vous présenter.

Pour la petite anecdote, c’est lors d’un cours à l’Atelier des Chefs que l’on m’a présenté cette marque. Je l’avais aperçue, mais je n’en savais rien. Le chef disait donc qu’il valait mieux utiliser ces sachets, qu’ils étaient d’une bien meilleure qualité que les cubes. Pub, ou pas… :D. En tout cas, j’ai à nouveau eu l’occasion d’utiliser cette marque lors de mon dernier cours pour cuire un risotto de pommes de terre.

 

Cette nouvelle recette thaï est élaborée à base de citronnelle, de gingembre et d’épices. Buvons donc 🙂 !

Bouillon thaï

Bouillon thaï chaud Ariaké

Bouillon thaï chaud Ariaké

Côté utilisation, ces sachets de bouillons se plongent directement dans l’eau de cuisson d’un plat pour l’aromatiser. En version à boire, il faut plonger le sachet dans 33 cl d’eau bouillante, puis laisser infuser 7 à 10 min à couvert feu doux en remuant de temps en temps.

Odeur : C’est la citronnelle qui ressort le plus, et nous emmène dans des contrées exotiques.

Aspect : Plutôt que de vous parler de texture puisqu’elle est forcément liquide, je vais parler couleur. Cette dernière est très jolie, et bien limpide, comme l’indique la marque.

Goût : Alors que je m’attendais à quelque chose d’épicé, c’est plutôt doux et parfumé. Je dirais que c’est la citronnelle qui ressort le plus, les autres goûts sont plus difficiles à distinguer. Mais le principal c’est que c’est bon, et que l’on sent la note exotique. Et surtout, ce n’est pas trop salé, comme la plupart des bouillons. Perso, je l’ai utilisé en version à boire, dans lequel j’ai mis des nouilles soba.

Ingrédients : Viande de volaille, bouillon de volaille (eau, viande, os, sel), citronnelle, légumes (gingembre, oignon, céleri, carotte, ail), extrait de levure, pâte de curry rouge (piments rouges séchés (28%), citronnelle, ail, échalote, sel, combawa, galanga, épices (graines de coriandre, poudre de cumin)), fibres de blé, pâte de curry vert (piments verts (33%), citronnelle, ail, échalotes, sel, galanga, cumin, graines de coriandre), feuilles de keffir lime, antioxydant : extraits riches en tocophérols, épices (poivre blanc, clou de girofle). Valeurs nutritionnelles par litre de préparation : 70 Kcal, 0,3g de matières grasses, 5,4g de glucides, 11,4g de protéines et 5,3g de sel. Pas de graisse de palme, pas de sucre, etc, plutôt bien !

 

Bilan : Ce nouveau bouillon thaï à infuser est bon, il nous fait voyager. Il ne ressemble en rien aux bouillons cubes. Le seul hic c’est le prix, puisqu’il est de 4€ la boîte de 5 (prix indicatif), ce qui fait assez cher, surtout rapporté aux 33 cl. Mais bon, c’est comme tout, mieux vaut peut-être y mettre plus cher pour une meilleure qualité, et en manger moins souvent. Ariaké est vendu chez Monoprix, La Grande Epicerie, Lafayette Gourmet, et BienManger.com. A noter que la marque propose aussi des soupes miso (tofu, légumes, crustacés), miso d’ailleurs (basquaise, provençale, mexicaine), et des jus de rôtis (volaille, veau, langoustine).

 

Le mot de la faim 🙂 : Approuvé !

 

Vous en faites quoi des bouillons, vous ? Plutôt à boire ou à cuisiner ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

tempus quis non lectus et, leo quis, adipiscing Lorem ut Aenean suscipit