Cremio®, le mousseur à lait électrique de Melitta

Cremio®, le mousseur à lait électrique de Melitta

Bonjour à tous ! Cela faisait longtemps que je vous avais présenté un ustensile, tiens ! Et aujourd’hui il n’est pas des moindre, puisqu’il s’agit carrément du mousseur à lait électrique Crémio® par Melitta. Comment ça marche ? Je vous explique tout ça !

 

Je m’étais acheté il y a bien longtemps, un petit mousseur à lait chez Ikéa, vraiment pas cher. Mais au final je ne m’en suis presque jamais servi. A l’époque je cherchais à me faire un chocolat chaud onctueux avec, mais ce n’était pas le bon plan ! Ça faisait surtout ressortir le lait, logique finalement ! Mais aujourd’hui on va jouer dans la cours des grands avec Crémio®, le mousseur à lait électrique de Melitta.

Melitta est une marque allemande créée en 1908, et spécialisée dans les produits et accessoires pour café (machines à café, filtres, etc). Melitta correspond au prénom de sa fondatrice, et c’est elle qui a inventé le 1er filtre à café !

Fin 2016, Melitta lance donc ce nouvel appareil, parfait pour les cafés viennois, latte macchiato, ou encore les chocolats, milk-shake, etc. Il permet de préparer très rapidement une mousse de lait, à intégrer dans nos recettes. Crémio® propose 3 fonctions : mousse chaude ou froide, lait chaud.

Voyons en détails comment fonctionne cet appareil !

Cremio® : l’emballage

Voici tout d’abord un petit aperçu de l’emballage, comme ça vous le reconnaîtrez dans les magasins 😉 . Il mesure environ 17,5cm de large, 23,5cm de haut, et 15,5cm de profondeur. Autant dire qu’il ne prend pas de place !

Cremio® : les accessoires

Une fois déballé, on découvre donc l’appareil, constitué d’un bol, d’un mousseur et d’un support pour la chauffe. J’ai été étonnée de la légèreté du produit, un gros point fort pour verser ensuite. Sa prise en mains est très bonne également.

La capacité du bol est de 250ml pour du lait chaud, ou 150ml pour de la mousse. Ceci permet de réaliser 4 cappucinos ou 2 latte macchiatos.

Côté nettoyage, c’est super simple : un coup d’éponge dans le bol et le reste à la vaisselle (ou au lave-vaisselle pour les chanceux). Comme il ne s’agit « que » de lait, un passage à l’eau sous le robinet suffit pour tout enlever. Le seul petit bémol c’est l’eau qui peut être plus difficile à enlever au niveau de la partie hermétique du couvercle. Bon après c’est peut-être parce que j’aime bien que tout soit nickel… 😀 ! Surtout que pour ce test, l’appareil m’est prêté, d’où la présence des étiquettes.

Cremio® Melitta : le résultat

Pour préparer une mousse de lait chaud, c’est très facile. Il suffit de verser du lait entre les traits des « min » et « max ». Ensuite il faut appuyer brièvement sur le bouton de gauche. En fait c’est le même principe qu’une bouilloire, donc très facile d’usage. La préparation se fait en très peu de temps, environ 1 minute. Durant ce temps, il y a un léger bruit, mais vraiment à peine audible. Une fois la préparation terminée, l’appareil s’arrête tout seul.

Mousse de lait chaude (avec un chocolat chaud) : Tout le lait n’a pas moussé, alors que j’avais mis une quantité entre « min » et « max ». Cela dit, pour 2 tasses, il y avait largement de quoi faire. En fait il n’y a pas besoin de beaucoup de lait. La mousse obtenue est ferme tout en étant aérienne. La texture est bonne. La température est tiède, l’appareil tient au chaud ce qu’on n’utilise pas tout de suite, bon pas des heures non plus. La présentation obtenue rappelle celle d’un café, même si faire quelque chose de bien lisse n’est pas simple. Mais le résultat est plutôt pas mal.

Mousse de lait froide (avec une soupe) : Pareil, tout le lait n’a pas moussé, il en restait un bon fond. Par contre, la mousse avait une bonne texture, peut-être même plus ferme qu’en version chaude. Avec la soupe c’était sympa, il y avait un côté chaud / froid intéressant. Cela permet d’apporter un peu de décoration, même si ici j’ai fait simple. En ajoutant un peu d’épices sur la mousse de lait, cela ferait encore plus joli.

Lait chaud (avec un lait végétal) : Cette la chauffe prend un peu plus de temps, mais pas beaucoup plus. A l’issue, le lait est chaud, mais sans l’être trop non plus. La température est idéale pour une dégustation sans se brûler.  Pour ceux qui aiment le bien chaud, ce sera peut-être juste. La texture est légèrement mousseuse sur le dessus. Pour mon petit déjeuner, c’était très bien.

Bilan : . Le mousseur à lait électrique Cremio® de Melitta est vendu 79,95€ dans sa version inox (présentée ici) ou 69,95€ en blanc et noir. Vous pouvez le trouver en grandes surfaces, sur la boutique en ligne de Melitta, ou encore sur Amazon.

Le mot de la faim 🙂 : Pratique !

 

Laissez donc un petit mot !